Liban

Liban

Du Liban à la Libye, en route pour Tripoli

Par Une fille autour de la terre
Du Liban à la Libye, en route pour Tripoli

Beyrouth, Byblos, Tripoli, des visites et des rencontres au coeur du Liban et de la Libye avec une "Fille qui voyage autour de la terre"

Après cette superbe visite de Byblos, nous retournons chercher nos sacs au restaurant où nous les avions laissés (en espérant vivement qu'ils y soient toujours... Et effectivement ils n'avaient pas bougé. Ouf !). Nous décidons alors de ne pas dormir sur Byblos, où les hôtels sont très chers, mais de reprendre le bus direction Tripoli. 

Cependant, il est déjà plus de 16h et il fait pratiquement nuit, ce qui inquiète ma mère. Nous nous dépêchons donc et partons en direction de l'autoroute où nous avait laissées le bus le matin même. 
Impossible de nous rendre du bon côté de l'autoroute en direction de Tripoli, il faut traverser l'autoroute à pied, il fait nuit, il y a du bruit partout, plein de voitures etc. C'est alors que je vois deux bus arrêtés de notre côté de la voie, en direction de Beyrouth donc, et décide de leur demander (puisqu’ils avaient fini leur service) comment nous pouvons nous rendre de l'autre côté à pied, sans risquer notre vie, afin de prendre le bus direction Tripoli. Un des deux chauffeurs de bus comprenant un peu l'anglais, me propose de monter avec lui, son collègue et ma mère, dans un des deux bus et il me dit qu'il va nous y amener. 
Il fait nuit, nous sommes deux femmes seules, au Liban, dans un bus vide avec deux hommes, puis un troisième qui monte en route et ferme les portes latérales du bus ... (J’ai un peu peur à ce moment-là quand même, mais je ne réalise pas vraiment la situation dans laquelle je suis. C'est en l'écrivant ici que je réalise que cela relevait un peu de l'inconscience ...) Mais après 5 minutes de bus, être passés sous un pont et dans plusieurs ruelles, nous voyons apparaître devant nous l'arrêt de bus sur l'autoroute vers Tripoli ! Ouf ! Ce n'était pas un guet-apens, mais juste de la sympathie encore une fois..!
Nous descendons donc du bus et quittons ces trois gentils hommes pour attendre l'autre bus qui nous mènera à Tripoli. 

Pendant le trajet en mini bus de Jbail à Tripoli nous rencontrons de nouveau un homme adorable qui nous conseille un hôtel et, lorsque nous arrivons à Tripoli, nous guide directement et ce juste par souci de gentillesse jusqu'à notre hôtel. Ce sont alors les fêtes de l'Aid, il y a du monde partout dans les rues, les boutiques sont toutes ouvertes jusque très tard dans la nuit. La différence est saisissante avec le calme et la sophistication de Beyrouth et de Jbail. Dire que nous avions failli ne pas nous rendre à Tripoli sur les conseils de l'ambassade du Liban en France qui considère cette région trop dangereuse...

Nous choisissons donc de dormir dans l'hôtel conseillé par l'homme rencontré dans le bus et qui été également conseillé par le Lonely : L'hôtel Palace. Nous pensions arriver dans un palace et avoir du mal à payer la chambre, mais cet hôtel n'a d'un palace que le nom et la façade, soyez en sûrs... Bien que l'homme qui tient cet établissement, qui a fait ses études en France et qui parle très bien le français, soit, lui, d'une gentillesse et d'un dévouement incroyables pour ses clients. À l'intérieur les chambres ne sont pas vraiment bien entretenues (J’ai dormi près d'une tête de lit derrière laquelle il y avait des centaines de toiles d'araignées ...) mais cependant rendues agréables par la bonté du tenant de l'établissement. 

Témoignage de la guerre : Des immeubles détruits certes mais, plus étonnant, la coupure d'électricité qui intervient systématiquement dans toute la ville à 18 heures précises, heure à laquelle ce sont les générateurs qui prennent le relais... Quelques minutes dans le noir tous les soirs, où la ville semble retenir son souffle, comme pour ne pas oublier... 

 

Au cours de ses "Voyages d'une vie", la trippeuse qui voyage autour de la terre, a croisé une autre espèce d'arachnide.... celle de Louise Bourgeois... L'occasion d'aller partager avec elle un voyage à Bilbao, et tant d'autres ensuite...

 

Commentez cet article

Carte du pays

Drapeau

Liban

Liban

J'ai également visité ce pays
ENTREZ dans la communauté Tripper Tips EN 3 ÉTAPES !